amazon pixar

Pixar met souvent en avant ses courts-métrages réalisés par des artistes qui veulent se lancer dans la réalisation. Il arrive aussi que les artistes font leur propre court-métrage de leur côté. C'est le cas d'Andrew Coats et Lou Hamou-Lhadj, deux animateurs qui ont œuvré pendant près de cinq ans pour produire Borrowed Time. Ce court-métrage est quasi muet (donc pour les non-bilingues, ne vous inquiétez pas des très rares répliques) et mise énormément sur l'émotion d'un vieux schériff qui doit vivre avec une erreur du passé.

N'étant pas produit par Pixar (même si quelques noms au générique sont des pixariens), Borrowed Time n'est donc pas vraiment dédié aux enfants et se veut très sombre dans son approche. La qualité visuelle est vraiment magnifique.

Borrowed Time a remporté de nombreux prix à différents festival : Festival de Saint-Louis, Festival de Nashville, Siggraph... Le réalisateur Andrew Coats s'explique sur leur idée :

"En Amérique, l'animation est en grande partie devenue synonyme de films pour enfants, tandis que dans le reste du monde, il est utilisé comme un moyen pour raconter n'importe quelle histoire. Nous estimons que cette différence culturelle limite l'audience potentielle et la gamme de sujets dans l'animation américaine. C'est en grande parti  pourquoi nous avons voulu faire "Borrowed Time"."

Lou Hamou-Lhadj ajoute :

"Ayant travaillé sur des films familiaux avec beaucoup de coeur et de comédie, nous avons voulu faire quelque chose à l'extérieur de notre zone de confort : sérieux, une action dramatique. Nous savions que ceci serait un défi énorme pour nous."

Quelques captures d'écran :

borrowed time pixar short court borrowed time pixar short court borrowed time pixar short court borrowed time pixar short court borrowed time pixar short court borrowed time pixar short court



disney store pixar
SourceVariety
PARTAGER
Fabien Le Lagadec
Fondateur et rédacteur de Pixar-Planet mais aussi de Disney-Planet.Fr, ancien employé de Disneyland Paris à Toy Story Playland, j'ai 30 ans et je suis Vosgien. En plus de Pixar, passion pour le cinéma, les musiques de films, la nature, l'astronomie...