amazon pixar

Dans toutes productions cinématographiques, il y a toujours une présence féminine. Celle-ci apporte une autre dimension dans l'œuvre, servant parfois d'aide pour le personnage principal. Il arrive aussi qu'elle en soit l'héroïne. Comment Pixar utilise-t-il l'image de la femme dans ses productions depuis 25 ans ?

Pixar Planet Disney femme jessie toy story

La fragilité.

pixar disney jessie toy story
Quand on pense à Jessie, la cow-girl de la franchise Toy Story, on pense tout de suite à une fille survoltée, très énergique dans sa gestuelle et dans ses paroles. Si c'est dans sa nature d'être comme ça, nous pouvons envisager une autre approche du personnage. Ne serait-ce pas une armure qu'elle s'est forgée ? Rejetée par Emilie, son ancienne propriétaire, elle ne croit plus en l'humain. C'est d'ailleurs là sa plus grande faiblesse qu'elle cache, ce que ne manquera pas de découvrir Woody. "Quand elle m'aimait encore", la chanson de Jessie, résume ce qu'elle ressent au fond d'elle-même. Ce déchirement s'est fortement ancré dans son esprit. Enfermée dans sa boîte, ce n'est que quand elle en sort qu'elle profite au maximum de sa "liberté". C'est pourquoi elle est en colère après Woody qui refuse de la suivre. Cependant, au contact d'Andy, elle retrouve la joie de vivre, devenant un membre important du groupe de jouets, au point même d'être associé à Buzz et Woody dans les jeux du jeune garçon. De jouet abandonné puis enfermé, elle arrive au même niveau que les deux jouets favoris d'Andy. Elle est présentée moins excitée, peut-être l'amour qu'elle éprouve pour Buzz l'a temporisé.

Une autre femme souffre aussi d'une fragilité qui ne saute pas aux yeux : Dory. Comme Jessie, elle est toujours excitée et heureuse. Cependant, ceci n'est que grâce à sa mémoire défaillante. Pour elle tout est toujours nouveau et sa curiosité et sa naïveté l'entraîne dans des situations improbables. Au contact de Marin, elle a réussi à se souvenir de quelque chose et l'amène à avancer. Quand le poisson-clown lui dit qu'il doit se séparer d'elle, Dory s'attriste très vite car elle ne veut pas le perdre. Elle se rend compte que son problème lui a probablement fait rater des occasions importantes, comme ici se faire un ami.

pixar disney dory personnage character finding nemo

La femme forte.


pixar disney colette tatou

Ratatouille a été longtemps le seul Pixar à n'avoir dans ses personnages qu'une seule présence féminine du début à la fin du film : Colette Tatou. Elle le dit elle-même quand elle est chargée de former Linguini, c'est la seule femme en cuisine qui a travaillé dur pour en arriver là. En plus d'avoir permis de montrer à travers ce film que la cuisine n'est pas qu'un milieu d'hommes et qu'une femme peut y avoir sa place (même si difficilement comme le rappelle Colette), elle est celle qui va servir à une relation sentimentale avec Linguini. De par son travail elle a donc un caractère très fort et une volonté d'acier, évoluant avec beaucoup d'hommes (nous pouvons noter qu'elle se déplace en moto, moyen de locomotion plus masculin que féminin). Elle n'est pas un "garçon manqué" pour autant, gardant sa touche féminine, ne serait-ce que par sa gestuelle. Ce sont même des animatrices qui se sont occupées de Colette, afin de pouvoir apporter le côté féminin dans les mouvements du personnage. Elle se démarque aussi du reste des cuisiniers car elle reste jusqu'au bout, même avec la révélation du secret de Linguini. Ce n'est pas tant par amour pour lui qu'elle revient, mais grâce à la devise de Gusteau : "Tout le monde peut cuisiner". Elle seule avait compris l'idée que véhiculait son mentor.

Même si c'est d'un tout autre niveau, la princesse Atta se doit d'être forte. Future reine de la colonie, il lui faut prendre les bonnes décisions pour le bien de tous. Elle condamne d'abord Tilt avant de se rendre compte qu'il y a peut-être un espoir dans son idée. La déception est d'autant plus forte quand elle découvre la véritable nature des mercenaires car elle met en danger toute la colonie en ayant eu confiance en Tilt. Déception qui va aussi s'accentuer avec des sentiments naissants envers la fourmi aux inventions débordantes. Vers la fin du film, elle assume pleinement son rôle et se dresse contre Le Borgne, faisant fuir définitivement les sauterelles, et lui permettant d'accéder à la couronne.

Princesse atta Disney Pixar 1001 pattes a bug's life

Comment ne parler de femme forte sans évoquer l'héroïne principale des studios Pixar : Merida, dans Rebelle. Contrairement à l'image donnée par Disney de la jeune fille qui doit épouser un prince, Merida se veut beaucoup plus moderne et plus proche de la réalité actuelle. Bien que ses parents la forcent à se comporter comme une fille respectable et soignée pour son rang de princesse, Merida veut son indépendance et par-dessus tout, choisir elle-même l'homme de son coeur. Tout le long du film, cette histoire d'amour est pourtant reléguée au second plan pour montrer une fille qui aime sa mère et qui ferait tout pour réparer ses erreurs, tout en gagnant en maturité. Malgré les idées préconçues, Merida a une belle popularité parmi les jeunes filles car elle leur est plus proche. A la fin, elle fait le choix d'accepter ce qu'elle est, une future reine, tout en réussissant à avoir souder les clans des hommes derrière ses idées.

Pixar disney merida

La mère de famille.

pixar disney helen parr elastigirl indestructibles incredibles personnage character

Les Indestructibles est le film qui est probablement le plus proche de la thématique de ce dossier. Tout d'abord avec Helen Parr (Elastigirl). Depuis la fin des super-héros, elle a parfaitement tourné la page et s'occupe de ses enfants. De ce qu'on voit sur le film, elle n'a apparemment pas de travail et se consacre exclusivement à sa famille et à s'occuper de la maison. Certes, l'image n'est pas très flatteuse de la condition de la femme (mari au travail, femme à la maison) mais voyons plus loin. N'est-elle pas un super-héros elle aussi ? De plus, un super-héros à deux niveaux. Tout d'abord, en tant qu'Elastigirl. C'est une femme combative et qui refuse d'être mise à l'écart (ce qui lui vaudra une dispute avec son mari avant d'affronter Omnidroïd), prenant des décisions importantes pour la survie de tout le monde. L'autre niveau est dans le domaine du privé. Elle s'occupe de ses trois enfants, mais le plus important est qu'elle les protège de leur véritable nature et de leurs capacités. Elle lutte contre Flèche qui use de sa vitesse pour des bêtises en classe et de son mari qui rêve de pouvoir porter à nouveau le costume. Elle voit plus loin que ne le fait Robert Parr, pensant maintenant à ses enfants et non à sa gloire passée.

Une autre femme consacre beaucoup de temps à ses enfants : Madame Davis, la mère d'Andy et Molly. La première chose qu'on peut retenir, c'est que Pixar a opté pour le choix d'une famille monoparentale. Le père n'est jamais mentionné ou évoqué de n'importe quelle manière. Madame Davis est une mère tendre et attachante avec ses enfants, ne montrant jamais de sévérité. Il n'est pas fait mention non plus de son activité. Nous pouvons supposer qu'elle a un travail mais il reste une énigme. Elle vit aussi la difficulté de voir son enfant partir de la maison pour poursuivre sa vie.

Pixar Disney Davis

La femme amoureuse.

En plus d'Helen Parr et Madame Davis, d'autres personnages féminins de Pixar n'ont pas d'enfants mais sont amoureuses.

A commencer par Madame Patate. Derrière son côté ronchon (comme son mari mais en plus tempéré), elle est courageuse en s'opposant à Lotso dans Toy Story 3. Mais c'est avant tout une femme amoureuse, prenant soin de son mari et s'inquiétant pour lui. Elle songe même à "fonder" une famille en adoptant les aliens.

pixar disney patate

Toujours dans la franchise Toy Story, nous pouvons aussi citer Barbie, follement amoureuse de Ken. Si elle est présentée au début comme une femme sensible, elle change radicalement au contact de la poupée de Sunnyside. Devenue câline, elle cache au fond d'elle un caractère insoupçonnable au premier abord. N'est-ce pas elle qui prend part, de manière magistrale, à l'évasion ? C'est aussi elle qui prononce une phrase portant sur la démocratie en faisant face à Lotso. Au final, elle dirige la garderie aux côtés de Ken.

pixar disney barbie

Il y a dans Pixar deux grandes amours dont tout le monde se souvient. EVE, ce robot à la forme sensuelle qui tombe sous le charme de WALL-E. Elle mettra plus de temps à éprouver des sentiments, mais ils arriveront au fil du temps. C'est en voyant l'attachement que lui porte le petit robot qu'elle le regarde différemment. A la fin du film, elle a peur de le voir partir pour toujours en ayant été réinitialisé. Elle est aussi l'atout technologique de l'histoire qui va refuser de suivre les ordres et sa "mission" afin d'éprouver des sentiments. De plus, avec l'aide du petit robot, c'est bien elle qui sauve l'humanité et lui permet de revenir sur Terre.

pixar disney eve personnage wall-e character

L'autre grand amour de Pixar est le couple Fredricksen. Nous voyons l'amour naître, s'accroître, et malgré les problèmes, le couple survivre. Quand Ellie sur son lit d'hôpital offre son livre d'aventures à Carl, elle lui demande de continuer l'aventure seul. Nous connaissons bien sûr la suite de l'histoire. Bien qu'absente de sa vie, Ellie est toujours dans le coeur de Carl et il ne rêve que d'une chose : vivre encore avec elle. C'est pourquoi il s'attache tant à sa maison et à réaliser le rêve de sa femme.

Dans un autre registre, Sally fait partie des femmes amoureuses. Mais pas de Flash (même si cela arrivera par la suite). Elle tient à sa région, à ses habitants, à Radiator Springs : "Je suis tombé amoureuse…de ça". Sally n'a pas vraiment le caractère d'une battante, mais elle veut faire en sorte que la ville retrouve son éclat d'antan.

pixar disney sally

Nous pouvons aussi citer La Bergère, Célia, Flo…dans les femmes amoureuses.

Les femmes opposées.

Petite analyse de Vice-Versa, le Pixar de 2015. Même si le film suit l'esprit de Riley, une jeune adolescente de 11 ans, les principaux personnages se situent dans sa tête mais surtout à travers deux personnages féminins que tout oppose : Tristesse et Joie. Cette dernière se veut rayonnante de bonheur et ne cherche qu'à en donner à tout instant, elle est l'émotion dominante de Riley. Au contraire, Tristesse est plutôt la reine des pleurs et des jérémiades. Cependant, la vraie force du duo vient de Tristesse. C'est elle qui est en réalité l'architecte de Riley, car elle permet à Joie d'oeuvrer. De plus, Tristesse est celle qui sait réconforter Bing-Bong lorsqu'il se sent abandonné, celle qui sait comment faire réveiller la jeune fille, celle qui va donner le point culminant du film à la fin du métrage en permettant à Riley de grandir.

Conclusion.

Un personnage féminin manque dans ce dossier : Holley, l'espionne de Cars 2. Elle rentre un peu dans chacune des catégories : fragile au début du film (ce n'est pas un agent de terrain), forte dans les missions et amoureuse de Martin sur la fin. Tout ce mélange cependant ne la rend pas plus importante que les autres personnages cités.

Certains disent souvent que dans un film, la femme sert soit de potiche, soit de fantasme, soit c'est un garçon manqué…et d'autres raisons qui ne sont pas forcément valables. Il a même été dit, dans l'œuvre du Seigneur des Anneaux, que Tolkien était misogyne car il n'accordait que très peu de place aux femmes dans ses livres. Mais n'est-ce pas elles qui ont permis de grande chose dans l'histoire ? Il en est de même avec Pixar. Dory est celle qui retrouvera Nemo, permettant de le réunir avec son père ; Colette est la seule qui soutiendra Linguini et ils ouvriront leur restaurant ensemble ; Sally changera le comportement de Flash en le rendant bien meilleur ; EVE permettra le retour sur Terre des humains grâce à son amour pour WALL-E ; Tristesse permet à Riley  d'apprécier sa nouvelle vie ; Merida a uni un royaume sous sa bannière en étant accepté telle qu'elle est...



disney store pixar
PARTAGER
Fabien Le Lagadec
Fondateur et rédacteur de Pixar-Planet mais aussi de Disney-Planet.Fr, ancien employé de Disneyland Paris à Toy Story Playland, j'ai 30 ans et je suis Vosgien. En plus de Pixar, passion pour le cinéma, les musiques de films, la nature, l'astronomie...