amazon pixar

affiche 1001 pattes a bug's life disney pixar poster

Fiche technique.

Réalisateurs : John Lasseter et Andrew Stanton.
Scénaristes : John LasseterAndrew Stanton et Joe Ranft.
Producteurs : Darla K. Anderson et Kevin Reher.
Compositeur : Randy Newman.
Société de production : Pixar Animation Studios et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 25 Novembre 1998.
Sortie française : 10 Février 1999.
Titre original : A bug’s life.
Durée : 1h35.
Budget : 120 millions de dollars.
Recette mondiale : 363,4 millions de dollars.
Recette USA : 162,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 3 145 671 entrées.

Résumé.

Comme chaque année, les sauterelles viennent chercher leur dû auprès de la fourmilière de la princesse AttaTilt, un inventeur aux idées farfelues, va mettre en péril la récolte. Il décide d’aller chercher de l’aide. Mais il ne sait pas que les mercenaires qu’il pense avoir trouvé sont en réalité une troupe de cirque.

Univers.

Achat.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

Voix.

Tilt : Dave Foley (VF : Thierry Wermuth).
Princesse Atta : Julia Louis-Dreyfu (VF : Marie Vincent).
Le Borgne : Kevin Spacey (VF : Dominique Collignon-Maurin).
Couette : Hayden Panettiere (VF : Marie Sambourg).
Reine des Fourmis : Phyllis Diller (VF : Perette Pradier).
Plouc : Richard Kind (VF : Henri Guybet).
Marcel : Denis Leary (VF : Patrick Poivey).
Gypsy : Madeline Kahn (VF : Barbara Tissier).
Chivap / Chichi : Michael McShane (VF : Éric Métayer).
Lilipuce : John Ratzenberger (VF : Edgar Givry).
Heimlich : Joe Ranft (VF : Jean-Loup Horwitz).

En savoir plus.

Le projet de 1001 pattes débute à l’été 1994 alors que Toy Story n’est pas encore sorti en salles. Lors d’un déjeuner, Andrew Stanton et Joe Ranft évoque la fable de Jean de la Fontaine : La Cigale et la Fourmi. Le reste de l’équipe (Pete Docter et John Lasseter) sont emballés à l’idée de dessiner des insectes.

En Juin 1995, Pixar propose l’idée à Michael Eisner, le PDG de The Walt Disney Company. Il approuve et le projet s’intitule alors Bugs (Insectes, en anglais). Lasseter et Stanton  se mettent donc au travail. Il fut également un temps envisagé d’appeler le film Bug Story. Cependant l’équipe ne voulait pas que le public considère que chaque Pixar serait un titre avec le mot Story dedans.

1001 pattes a bug's life disney pixar

Ils reprennent le concept de la fable avec des fourmis qui accumulent la nourriture et les cigales qui viennent la voler. Stanton ajoute le cirque des insectes et une colonie de fourmis. La fourmi rouge Red, héroïne principale de cette histoire, est modifiée pour devenir Tilt. Le scénario est également modifié pour que Tilt recrute sans le savoir une troupe de cirque.

Même si le célèbre Kevin Spacey incarne Le Borgne, Lasseter avait un autre choix d’acteur tout aussi connu pour prêter sa voix : Robert De Niro. Celui-ci refusa l’offre. En version originale, Dave Foley interprète Tilt mais à la base il était prévu pour jouer Fil.

1001 pattes a bug's life disney pixar

Afin de coller au plus près de l’univers des insectes, Pixar conçu une petite caméra montée sur des roues en Lego : la Bugcam. Elle leur permit de filmer au ras du sol ce que pouvait voir un insecte. Ils ont pu voir ainsi la transparence de la végétation. L’équipe s’est également inspiré de Microcosmos, le documentaire français de 1996.

L’une des difficultés de 1001 pattes fut sur la conception des personnages. Il fallait que les artistes réussissent à rendre appréciable l’aspect des insectes. Ils les ont longuement étudié afin de leur donner le visuel que l’on connait.

1001 pattes a bug's life disney pixar

Ce film pose aussi une nouvelle complexité pour les artistes de 1001 pattes. Certains plans contiennent 800 fourmis à l’écran qui devaient être autonome. Le directeur technique Bill Reeves conçu un programme afin que les animateurs puissent leur donner vie à chacune. Le programme a permis également de les différencier avec de multiples combinaisons possibles.

 

Notre critique de 1001 pattes.

Après le succès de Toy Story, Pixar revient une nouvelle fois avec un film qui nous fait passer d’une taille de jouet à une taille de fourmi. Si l’histoire semble un peu classique (une lutte entre deux clans), le déroulement de l’intrigue rend les choses plus originales. Tilt est un personnage farfelu mais très créatif, loin d’être un héros (si ce n’est héros au grand coeur).Pixar réussit une fois de plus à nous présenter toute une série de personnages, allant de la fourmi au papillon, en passant par la chenille et le phasme. Chacun a sa propre personnalité qui rend le personnage unique par rapport aux autres. Pour les sauterelles, leur personnalité est moins travaillée mais le film s’attarde moins sur elles. On retient uniquement Le Borgne qui a un physique repoussant et une cruauté impitoyable.

1001 pattes a bug's life disney pixar

Passé d’une chambre d’enfant à un monde miniature n’était pas chose aisée mais les studios ont relevé le défi avec brio. Tout élément qui parait pour nous insignifiant est ici gigantesque (comme une goutte d’eau). Les pixariens ont beaucoup travaillé sur la translucidité des végétaux, ce qui donne une luminosité très naturelle.

Le point fort de 1001 pattes, pour l’époque, aura été de faire une foule de personnages à l’écran avec des centaines de fourmis apparentes.

1001 pattes a bug's life disney pixar

Sur la même période est sorti Fourmiz, des studios Dreamworks reprenant une histoire de fourmis. A comparer entre les deux, 1001 pattes est plus réussi avec des fourmis plus cartoon (ce qui les rends plus attachantes), plus de variétés d’insectes et un scénario plus approfondi.

1001 pattes est cependant un film peu connu du grand public mais qui est pourtant sympathique à regarder.