Interview – Roger Gould, directeur de création des parcs à thème à Pixar Animation Studios.

, par et
amazon pixar

La conception des attractions fait partie également des studios Pixar. Nous avons pu interviewer son concepteur : Roger Gould.

roger gould disney pixar
©Deborah Coleman

Interview.

Comment transpose-t-on un film en attraction ? Part-on d’une scène spécifique ? D’une sensation donnée par le film ?

Pixar Animation Studios et Walt Disney Imagineering travaillent en collaboration du concept jusqu’au jour de l’ouverture là où les films Pixar prennent vie dans les parcs d’attraction Disney. Si nous espérons que le public va apprécier nos films, nous attendons toujours de voir ce qui plait chez notre public avant de décider de construire une attraction.

Par exemple, lorsque Le Monde de Nemo est sorti en 2003, Crush la tortue marine a été l’un des personnages dont le public s’est complètement entiché. Crush parcourant le courant est-australien au côté de Marin constitue l’un des moments les plus palpitants du film. Naturellement, nous avons voulu donner vie à ce moment sous la forme d’un manège à sensations. Nous avons donc crée Crush’s Coaster au sein des Disney Studios de Paris.

Mais les sensations fortes ne suffisent pas, chaque attraction est une histoire qui fait entrer les Guests dans l’univers du film. Dans Crush’s Coaster, l’attraction commence par emmener les Guests sous l’eau jusqu’au récif corallien où ils retrouvent Nemo et Squiz. Rapidement, on entre dans une épave sous-marine, mais une fois que Bruce le requin nous aperçoit, son appétit prend le dessus et nous n’avons pas d’autre choix que de plonger tout droit dans le courant est-australien et de surfer dessus ! Cela constitue la partie sensation d’une histoire portée par des personnages, à l’instar des films Pixar.

Comment se déroule la conception d’une nouvelle attraction ? Combien de temps cela prend-il ? Quelles sont les différentes étapes ?

Lorsque nous réalisons nos films, John Lasseter évoque toujours qu’il faut s’assurer que les univers et les personnages soient si crédibles et tangibles que le public va s’attendre naturellement à ce que les vies des personnages se poursuivent au-delà des frontières des films. Les parcs d’attraction Disney nous donnent l’espace pour faire de cela une réalité, en sortant les personnages des films pour les faire poursuivre leurs vies et leurs aventures.

Par exemple, n’importe qui aimant les films Toy Story veut être à la taille d’un jouet et s’amuser avec Buzz, Woody, Rex et tous leurs amis. Ainsi, Toy Story Playland au sein du Parc Walt Disney Studios à Paris est né de notre désir de faire rétrécir les Guests à la taille de jouets et de les laisser être des jouets à titre honorifique. Les attractions au sein du land sont toutes nées de grands moments mettant en scène des personnages dans les films Toy Story. Par exemple, les Soldats Verts qui sautaient en parachute dans le premier Toy Story pour découvrir quels cadeaux Andy recevait, a inspiré le Toy Soldiers Parachute Drop. Nous voulons constamment faire rentrer nos Guests dans le film là où ils peuvent se rapprocher des personnages.

Les attractions variant radicalement de par leur complexité, mais en règle générale, une attraction prend entre deux et cinq ans pour passer du concept à l’achèvement.

Cars Land, qui a ouvert cet été au Disney California Adventure, est le plus grand projet d’inspiration Pixar que nous ayons réalisé avec Imagineering, donc celui là a demandé l’intégralité des cinq ans. Donc si jamais l’envie vous prend de visiter Radiator Springs, désormais vous le pouvez !

De quelle façon Pixar et Imagineering travaillent-ils ensemble?

Ce qui est merveilleux, c’est que Pixar et Imagineering partagent le même esprit et les mêmes objectifs inspirés par Walt Disney lui-même. Nous voulons tous les deux donner vie à des personnages et à des univers, en utilisant la technologie pour accomplir des choses qu’il n’était jamais possible de faire auparavant, afin de créer des expériences divertissantes qui séduisent des personnes de tous âges.

L’un des aspects les plus sympas de mon rôle en tant que directeur de création du groupe des parcs à thème Pixar (Pixar’s Theme Parks), c’est de réunir les artistes qui ont façonné les films pour travailler directement aux côtés des Imagineers. Il n’y a pas de plus grand plaisir pour nos réalisateurs que de voir l’univers et les personnages de leurs films, qui n’avaient auparavant existé qu’à l’intérieur d’un ordinateur et sur un écran de cinéma, prendre vie sous la forme d’un lieu réel qu’ils peuvent vraiment visiter et dont ils peuvent faire l’expérience ! Et avec le talent, la créativité et l’expertise d’Imagineering, nous savons qu’encore et encore, les attractions vont nous époustoufler et nous laisser dans l’attente impatiente du prochain.

Merci à Roger Gould, Pixar Animation Studios, Mathias Dugoujon et Disneyland Paris pour cette interview.