amazon pixar

Tout Hollywood est en ce moment en prise avec les affaires d’harcèlements sexuels envers des producteurs, des acteurs… Les paroles se libèrent.

C’est également le cas au sein des studios Disney/Pixar. En effet, John Lasseter a adressé un courrier à ses employés où il explique prendre un congé de six mois pour faire le point sur lui-même.

john lasseter disney pixar

Dans cette lettre, il évoque :

J’ai récemment eu un certain nombre de conversations difficiles qui ont été très douloureuses pour moi. Ce n’est jamais facile de faire face à vos faux pas, mais c’est la seule façon d’apprendre d’eux. Par conséquent, j’ai beaucoup réfléchi au chef que je suis aujourd’hui par rapport au mentor, à l’avocat et au champion que je veux être. On a attiré mon attention sur le fait que certains d’entre vous se sont sentis irrespectueux ou mal à l’aise. Ce n’était jamais mon intention. Collectivement, vous signifiez le monde pour moi, et je m’excuse profondément si je vous ai laissé tomber. Je tiens particulièrement à m’excuser auprès de quiconque a déjà été victime d’un câlin indésirable ou de tout autre geste qui, selon lui, a traversé la ligne de quelque façon que ce soit. Peu importe la bénignité de mon intention, chacun a le droit de fixer ses propres limites et de les faire respecter.

Il semblerait que cette décision fut prise suite au départ de Rashida Jones qui oeuvrait sur Toy Story 4 qui aurait reçu des avances déplacées de la part de John Lasseter. D’après des sources internes, il semblerait également que ces pratiques durent depuis une quinzaine d’années.

Fondateur des studios Pixar et directeur artistique également des studios Disney depuis 2006, les studios aux oreilles et à la lampe vont devoir devoir faire sans lui. La décision a été acceptée par Disney.

Mise à jour du 22/11/2017 : Rashida Jones a démenti les paroles des journalistes et assure que son départ de Pixar est pour des raisons artistiques et non de propos déplacés. Les gestes déplacés, d’après des employés, seraient des baisers non désirés si la femme ne tournait pas la tête assez vite, des mains sur les jambes ou des propos trop affectueux. Les artistes féminines auraient même créée le mouvement “Le Lasseter” afin d’éviter leur patron.