amazon pixar

 

Auteur
Charles Solomon
Editeur
Chronicle Books (1 mai 2010)
Langue
Anglais
Nombre de pages
175 pages
Prix
Environ 30 euros
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Le plus grand succès de Pixar à ce jour a été décortiqué par Charles Solomon avec “The Art of Toy Story 3”.

 

PREFACE
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

La préface, signée John Lasseter, le papa de Toy Story, revient sur l’origine de ce troisième film, qu’il a envisagé dès Toy Story 2. Il ne voyait qu’une personne capable de relever ce défi et il choisit Lee Unkrich comme réalisateur. De plus, il souhaitait fortement que Toy Story 3 soit en relief, une technologie qu’il affectionne particulièrement.

 

FOREWORD

Lee Unkrich nous raconte ce qu’il a ressenti lorsque John Lasseter lui a confié le projet. Bien que très honoré, il sut que le défi allait être élevé, la saga Toy Story ayant marqué de nombreuses personnes.

Quant à la productrice Darla Anderson, elle s’attarde sur la vive émotion d’avoir la charge d’un tel projet.

 

INTRODUCTION
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Charles Solomon nous offre une très longue introduction d’une trentaine de pages. Il commence tout d’abord sur l’historique des deux premiers Toy Story avant d’arriver sur le début du projet Toy Story 3.

Lee Unkrich et son équipe avaient la lourde tâche de faire pareil, voire mieux en terme de qualité que les films de Lasseter. Ils choisirent de faire grandir Andy afin de donner une fin à la trilogie. Il est fait mention de Joe Ranft pour lequel ils lui rendent hommage.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Une analyse intéressante est ensuite faite sur le poste de réalisateur de Lee Unkrich qui est un monteur vidéo à la base, et non un animateur. Une autre analyse est faite sur le scénario et sa place dans la conception d’un film d’animation.

L’équipe explique la difficulté avec les nouveaux personnages. Créer des jouets déjà existants pose le souci de leur manière de parler (comme le téléphone Fisher Price) alors qu’un jouet totalement nouveau est beaucoup plus facile. Le scénariste du film s’attarde sur le personnage de Lotso où il devait user intelligemment de son côté méchant au bon moment du film.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

L’aspect technique est enfin abordé. Depuis Toy Story 2, les ordinateurs et les logiciels se sont considérablement développés. Pixar avait la possibilité de faire un film “photoréaliste”, mais il fallait conserver le style des deux premiers films, c’est un même monde. Ils ont travaillé longuement pour trouver le juste milieu entre évolution technique et le monde crée une quinzaine d’années plus tôt. Ralph Eggleston insiste sur l’importance des color script où il en a fait énormément afin de donner une palette de couleurs adéquates à chaque scène.

 

CHAPITRE 1 : PLAYTIME

Ce chapitre s’intéresse à la scène au début du film à travers la vidéo “souvenir”. Lee nous explique comment ils ont voulu travailler l’émotion à travers cette scène, que ce soit aussi bien scénaristiquement que techniquement par l’usage de couleurs moins saturées.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

CHAPITRE 2 : ANDY’S WORLD

Cela peut paraître anodin mais la chambre d’Andy a une place importante au début du film. Les pixariens ont crée cette chambre pour donner un “passé” à Andy depuis qu’on l’avait quitté dans Toy Story 2. Chaque détail nous apprend un peu sur lui.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Les artistes ont beaucoup analysé le “vieillissement” afin de faire un Andy adolescent réaliste mais qui soit aussi reconnaissables avec l’enfant qu’il était.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Les jouets ont eux aussi été améliorés techniquement sur des petits détails grâce à l’évolution des logiciels et ordinateurs. Lee Unkrich justifie le choix de retirer La Bergère, un objet fragile qui n’avait pas sa place pour une grande aventure.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

CHAPITRE 3 : SUNNYSIDE DAYCARE

Sunnyside est le lieu le plus vu du film et a demandé de nombreuses heures de conception. Les artistes ont joué sur les couleurs afin de montrer la différence entre les deux salles de la garderie, cette évolution de couleur qui montre que l’enfant grandit.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Cette garderie qui devient une prison a été un challenge pour eux. En plus de visiter des garderies pour bien s’imprégner des lieux, ils ont aussi visité une prison pour trouver des éléments permettant de transformer Sunnyside en prison.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Lotso est un personnage très développé dans ce chapitre, tant au niveau psychologique que technique.

De nombreuses pages d’illustrations accompagnent ce chapitre.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

CHAPITRE 4 : THE COLOR SCRIPT

Dice Tsutsumi nous parle de son travail concernant les “color script”. Ce sont des dessins mettant en avant les couleurs, les lumières et les teintes d’un plan. Cette étape importante permet à tous de se faire une idée de l’ambiance qui sera donnée. Elle se complète avec le storyboard.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

CHAPITRE 5 : BONNIE’S ROOM
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

La chambre de Bonnie et le personnage de la petite fille ainsi que ses jouets a été un gros défi pour les pixariens. Il fallait que le public s’attache rapidement à Bonnie, à son imagination débordante, à ses jouets qui apporteront une dynamique par rapport à ceux d’Andy.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

CHAPITRE 6 : THE DUMP
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Après le monde rempli d’ordures dans WALL-E, Pixar a remis ça avec une décharge. Les artistes se sont déplacés dans les décharges pour photographier chaque élément pour la séquence correspondante dans le film. Ils voulaient en faire une version crédible mais plus dangereuse que dans la réalité. Cette séquence émotion est très importante et rappelle le cauchemar de Woody dans Toy Story 2.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

CHAPITRE 7 : GOODBYE ANDY
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

La scène finale est probablement la plus émouvante de toutes les productions Pixar. Le scénariste Michael Ardnt revient sur le moment où il a écrit ce passage. Ce fut très difficile pour lui car il y a mis tout son cœur et plus il écrivait plus il avait les larmes aux yeux. Chaque artiste fut touché par cette scène, chacun voyant ce qu’il avait vécu plus jeune. Ce chapitre est axé uniquement sur l’émotion.

Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

 

VERDICT
Pixar Planet Disney Livre The Art Of toy story 3 charles solomon

Ce The Art of Toy Story 3 tient toutes ces promesses et nous apprend énormément d’informations sur la production du film. Avec plus de pages que les autres livres de la série, cela permet d’avoir beaucoup plus d’illustrations.

Cependant, nous n’avons qu’un seul reproche à faire à ce livre au contenu pourtant si riche : il est mal équilibré. L’introduction est très longue (une trentaine de pages avec du texte et peu d’illustrations) et les derniers chapitres sont très courts (peu de texte mais beaucoup d’artworks).