amazon pixar

affiche les indestructibles incredibles poster pixar disney

Fiche technique.

Réalisateurs : Brad Bird.
Scénaristes : Brad Bird.
Producteur : John Walker.
Compositeur : Michael Giacchino.
Société de production : Pixar Animation Studios et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 5 Novembre 2004.
Sortie française : 10 Novembre 2004.
Titre original : The Incredibles.
Durée : 1h55.
Budget : 92 Millions de dollars.
Recette mondiale : 631,4 millions de dollars.
Recette USA : 261,4 millions de dollars.
Entrées françaises :  5 466 175 entrées.

Résumé.

Depuis que les super-héros sont obligés de ne plus user de leurs pouvoirs, la famille Indestructible mène une vie tranquille. Cependant un super-héros à l'esprit conquérant va faire reprendre du service à Monsieur Indestructible. Quand celui-ci va tomber dans un piège, sa famille renfile les masques et part à sa recherche.

Univers.

Achat.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

Voix.

Monsieur Indestructible : Craig T. Nelson (VF : Marc Alfos).
Elastigirl : Holly Hunter (VF : Deborah Perret).
Violette Parr : Sarah Vowell (VF : Laure Pester).
Edna Mode : Brad Bird (VF : Amanda Lear).
Frozone : Samuel L. Jackson (VF : Thierry Desroses).
Syndrome : Jason Lee (VF : Bruno Salomone).
Flèche : Spencer Fox (VF : Simon Koukissa).
Folamour : Dominique Louis (VF : Patrick Osmond).
Kari : Bret Parker (VF : Dorothée Pousséo).

En savoir plus.

Le projet débute en 1993 quand Brad Bird met en place son histoire pour être produit par la Warner Bros en tant que film d'animation traditionnel. L'histoire s'inspire aussi un peu de sa vie où il devait jongler entre sa carrière professionnelle et sa vie de famille. Il réalise tout d'abord Le Géant de Fer qui est un échec commercial. La Warner Bros ferme son département animation et il lui reste donc Les Indestructibles sous la main. Il contacte John Lasseter en Mars 2000 avec qui il avait fait ses études. Le 4 Mai 2000, il est annoncé que Pixar s'occuperait du film en images de synthèse.

Brad Bird s'entoure d'une partie de son équipe qui l'avait accompagné lors du film Le Géant de Fer. Ils durent s'habituer à manipuler la 3D pour faire ce film.

les indestructibles incredibles pixar disney

Les décors sont jugés "rétrofuturiste" par le réalisateur qui voulait un environnement des années 1960 avec une touche futuriste.

Avec ce film, Pixar se met pleinement à la création d'êtres humains. Si Pete Docter avait été plus conciliant avec la création de Bouh et ses couettes, Brad Bird voulait vraiment que Violette garde ses cheveux détachés. Les artistes poussèrent à l'extrême leur compétence que ce soit aussi bien dans les cheveux que dans les vêtements. La peau humaine fut elle aussi novatrice et les techniciens conçurent un logiciel pour cela. Devant tant de difficultés, Disney avait même envisagé de faire le film en prise de vues réelles mais Lasseter refusa catégoriquement.

Les effets de particules furent aussi une épreuve pour les artistes. Le feu, l'eau, la fumée... sont autant d'éléments utilisés à de nombreuses reprises dans le film. Au total, il y a 781 effets visuels dans le film.

les indestructibles incredibles pixar disney

Les équipes se sont inspirés du réalisateur pour concevoir Syndrome. Concernant ce personnage, il devait apparaître uniquement dans la séquence d'ouverture selon la première version du scénario. Ce sont les artistes qui ont demandé à en faire le méchant principal. A cette époque, il s'appelait Xerek.

Le nom "Elasti-Girl" est déjà utilisé par DC Comics et ils n'étaient pas d'accord que le nom Elastigirl soit utilisé. Le compromis trouvé que de l'appeler Madame Indestructible dans les affiches promotionnelles.

Même si beaucoup pense l'avoir trouvé, le camion Pizza Planet ne figure pas dans ce film. Lee Unkrich a confirmé cette information.

les indestructibles incredibles pixar disney

Le film avait pour nom de code Tights (Collants). Il devait par la suite sortir sous le nom The Invincibles.

Les Indestructibles est le premier film Pixar à recevoir un PG lors de sa sortie en salles aux Etats-Unis (certains éléments peuvent choquer le jeune public).

Folamour (Bomb Voyage en VO) avait pour nom d'origine Bomb Perignon, en référence au champagne mais ils n'avaient pas les droits donc il fut renommé.

Le 18 Mars 2014, il est annoncé Les Indestructibles 3D.

Notre critique de Les Indestructibles.

Pixar fait un sacré virage en se lançant dans Les Indestructibles. Tout d'abord un réalisateur qui n'est pas aux origines du studio : Brad Bird. Ensuite un univers qu'on voit beaucoup au cinéma : les supér-héros. Et enfin un design qui tranche beaucoup avec leurs précédents films. Fini le côté "cartoon" et place au style rétro-futuriste. Un mélange des anneés 60 américaines avec une touche de XXIème siècle qui donne un visuel nouveau aux studios. Pour la première fois, le film est exclusivement dédié aux humains.

Miser sur le thème des super-héros était un pari risqué car le cinéma en regorgeait déjà. Pixar réussit une fois de plus à briller par son originalité en présentant avant tout une famille en "retraite forcée" qui va devoir redevenir des super-héros. Et c'est là que le film puise sa force. Sur plusieurs scènes on découvre les problèmes familiaux avant de voir le problème de super-héros.

les indestructibles incredibles pixar disney

Le visuel change tout autant que le sonore. Michael Giacchino prend en charge le rôle de compositeur. On peut dire qu'on s'éloigne du style Newman au profit d'une musique plus rythmée et inquiétante.

Contrairement aux autres films, les personnages sont beaucoup moins nombreux et l'histoire se concentre vraiment sur la famille. L'accent est porté sur la double-vie qu'ils ont. Ce qui est intéressant sont les enfants qui sont nés dans un monde où ils doivent cacher leurs pouvoirs.

Malgré une différence certaine avec les autres Pixar, Les Indestructibles n'en demeure pas moins dans l'esprit pixarien. Cependant ce n'est pas le premier film qui vient à l'esprit du public quand on leur évoque Pixar.



disney store pixar
NOS NOTES ...
La note de Fabien
PARTAGER
Fabien Le Lagadec
Fondateur et rédacteur de Pixar-Planet mais aussi de Disney-Planet.Fr, ancien employé de Disneyland Paris à Toy Story Playland, j'ai 30 ans et je suis Vosgien. En plus de Pixar, passion pour le cinéma, les musiques de films, la nature, l'astronomie...