amazon pixar

Deux de nos envoyés spéciaux (Maxime et Elodie) ont pu tester le restaurant Bistrot Chez Rémy. Voici leurs impressions.

L’accueil.

La façade du restaurant ne laisse en rien présager la taille du restaurant. À l’intérieur tout y est gigantesque tout comme le nombre de couverts ! Une fois passés les lourdes portes d’entrée du restaurant, tenues par un immense bouchon en liège de Champagne, nous sommes accueillis par une serveuse gérant les réservations et les plans de table. Elle nous invite alors à patienter dans une petite salle d’un charme fou ! Tout est dans les détails : sur les murs on y trouve des coupures de presse, des photographies ou encore des trophées. Tel un petit musée, un petit écriteau en français explique ce que l’on regarde via une citation ou une anecdote. Comme l’exemple du billet de 5 euros encadré et représentant le premier pourboire du tout premier client. Nous nous asseyons dans une belle banquette rococo bordeaux en patientant. C’est alors qu’une nouvelle serveuse nous appelle par notre nom et nous la suivons. L’attente a été de courte durée malgré la présence d’autres “familles”.

Pixar Disney Disneyland ratatouille bistrot remy

La salle.

Nous suivons la serveuse au pas de course. Il s’agit d’un restaurant à table mais le but est de brasser un maximum de clients. Ainsi, le menu doit être servi en 45 minutes pour un meilleur rendement. Nous longeons un petit couloir avant de pénétrer dans le grand restaurant. La surprise est de taille : la première partie se compose d’une dizaine de tables, de deux à huit couverts. Au plafond, une immense passoire entourée de feuilles nous donne l’impression d’être rétréci. Un lustre fabriqué en guirlande lumineuse nous montre à quel point les détails sont importants.

Pixar Disney Disneyland ratatouille bistrot remy

Par ici, une immense boîte de sardines, par là un immense pot de moutarde, à droite, des tables “piquées” d’une ombrelle (que l’on retrouve habituellement sur les desserts), à gauche un livre de recettes… La serveuse nous installe sur une petite table jaune marquée du nom d’une épice.

Pixar Disney Disneyland ratatouille bistrot remy

Nous nous installons sur une chaise en forme de capsule et sur une banquette qui longe plusieurs tables. Nous prenons le temps d’observer le reste du restaurant : il se divise en trois parties. Première partie celle d’une cuisine familiale (passoire géante, boîte de sardine, pot de moutarde). Seconde partie, cuisine traditionnelle (immense bouteille de vin rouge, véranda) et enfin la troisième partie “débarquement” avec l’immense vitre donnant sur l’attraction et un coin intimiste (banquette et table “cachées” par des immenses assiettes).

Pixar Disney Disneyland ratatouille bistrot remy

Les plats.

Premier regard sur le menu, celui-ci semble simple mais alléchant. Nous aurions préféré une belle carte au lieu d’une feuille A3 plastifiée. Au menu : une entrée, un plat, un dessert, une boisson non alcoolisée et un café. Confortablement installés, une nouvelle serveuse entre en scène. Elle se présente et nous demande directement la cuisson de la viande. Un peu surpris, nous lui demandons s’il est possible de choisir un autre plat et elle répond que oui. On apprendra plus tard que cette formule est normale et s’inspire du bistrot “L’entrecôte” sur Paris. Ne soyez donc pas surpris par cette demande de cuisson et choisissez votre plat ! Ainsi, vous aurez le choix entre de la viande (entrecôte grillée avec frites et ratatouille maison), du poisson (du cabillaud avec de la ratatouille) et un plat végétarien/bio à base de tofu.

Nous nous laissons tenter par la viande et sa sauce surprise du chef. En attendant les boissons, nous regardons la mise en place de la table : couverts pour l’entrée, couverts pour le plat avec couteau à viande, serviette en papier et salière et poivrière de marque Peugeot. La vaisselle est neuve et étincelante ! Les boissons apportées, l’unique entrée nous est servie. Il s’agit d’une salade composée de tomates cerises et de fromages en lamelles. Rien de particulier sauf sur la présentation puisque la salade est servie dans un bol. Les légumes sont frais, bien assaisonnés et la quantité est convenable. Il ne s’agit pas d’une surprise gustative mais d’un bon début ! Nous passons au plat, présentation simple mais excellente ! Une cuisson comme demandée et des frites maison délicieuses accompagnées de la future célèbre sauce surprise du chef ! La ratatouille mise en valeur dans le film l’est un peu moins. Elle est servie à part de l’assiette, dans une petite coupelle. Les légumes sont bons, croquants et parfaitement assaisonnés ! La viande est tendre et copieuse. La seule petite remarque, s’il fallait en faire une, serait de remplacer le pique Donald pour annoncer la cuisson de la viande par l’image de Rémy.

Le restaurant se remplit de plus en plus et si certains se demandent si les tables ne sont pas trop proches, la réponse est non. Malgré le nombre de couverts (370), l’ambiance est calme et l’espace avec les voisins est bon ! Le repas se termine avec un dessert : gâteau au chocolat sur son lit de crème anglaise. La présentation est à revoir et le gâteau que nous pensions léger se révèle être trop lourd. Cependant, la serveuse nous assure que tous les desserts sont faits maison, ce qui est un bon point !

Verdict.

Au final, le repas est copieux et pour un bistrot, il se révèle être à la hauteur. Les légumes sont bons et croquants, la viande est tendre et le service est efficace. Le cadre du restaurant en fait un lieu insolite et calme. On aimerait une meilleure présentation ainsi qu’un tarif plus avantageux car le menu “Entrée + plat + dessert + boisson” à 39,90€ semble prohibitif par rapport à la qualité des plats.