amazon pixar

affiche ratatouille poster disney pixar

Fiche technique.

Réalisateurs : Brad Bird.
Scénaristes : Brad BirdJan Pinkava et Jim Capobianco.
Producteur : Brad Lewis.
Compositeur : Michael Giacchino.
Société de production : Pixar Animation Studios et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 22 Juin 2007 (Hollywood).
Sortie USA : 29 Juin 2007.
Sortie française : 1er Août 2007.
Titre original : Ratatouille.
Durée : 1h51.
Budget : 150 millions de dollars.
Recette mondiale : 623,7 millions de dollars.
Recette USA : 206,4 millions de dollars.
Entrées françaises :  7 824 208 entrées.

Résumé.

“Tout le monde peut cuisiner”, telle est la devise du grand cuisinier Auguste Gusteau. N’importe qui, comme Rémy, un rat des égouts parisiens. Ce fin gourmet ne rêve que de cuisiner de bons plats, et ce malgré l’opposition de son père. Il va pouvoir mettre son talent en pratique, en aidant Linguini, un commis peu habile de ses mains.

Univers.

Achat.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

Voix.

Rémy : Patton Oswalt (VF : Guillaume Lebon).
Alfredo Linguini : Lou Romano (VF : Thierry Ragueneau).
Colette : Janeane Garofalo (VF : Camille).
Skinner : Ian Holm (VF : Julien Kramer).
Anton Ego : Peter O’Toole (VF : Bernard Tiphaine).
Émile : Peter Sohn (VF : Pierre-François Martin-Laval).
Auguste Gusteau : Brad Garrett (VF : Jean-Pierre Marielle).

En savoir plus.

Ratatouille est avant tout la création de Jan Pinkava (Le Joueur d’échecs) qui a conçu tout le projet dès 2001. Il eut cette idée un jour que sa femme faisait la cuisine et il s’est demandé ce qui se passerait si un rat voulait devenir cuisinier. Cependant, il est remplacé en 2005 par Brad Bird. Ce choix s’explique par une complexité du scénario, des personnages sous exploités (tel que Colette et Skinner), des relations peu présentes (entre Linguini et Rémy), des rats peu esthétiques, un passage dans les catacombes parisiennes et aussi que Auguste Gusteau restait en vie. Le titre Ratatouille fut bien conservé à cause de sa sonorité avec le mot “rat”. En un peu plus d’un an, l’histoire est retravaillée.

ratatouille pixar disney

Pendant une semaine, le réalisateur Brad Bird et une partie de son équipe font un voyage à Paris pour capter tout l’univers de la capitale française. Ils mangent également dans plusieurs restaurants pour mieux s’inspirer de cet environnement qui sera le décor de leur film. Les artistes ont visité plusieurs cuisines afin de comprendre les techniques des professionnels. Ils ont, entre autre, été dans la cuisine de Cyril Lignac. Ils prirent 4 500 photos de leur périple et 43 artistes ont de plus pris des cours de cuisine.

Une grande cage est aussi installée au seins des studios Pixar. A l’intérieur se trouvaient de nombreux rats auxquels les artistes pouvait se référer pour comprendre leur mentalité et leur déplacement.

ratatouille pixar disney

Les artistes de Ratatouille ont également donné de leur personne. Afin de reproduire correctement Linguini mouillé, un artiste a du se plonger dans la piscine se trouvant dans les studios.

Auguste Gusteau s’inspire du cuisinier français Bernard Loiseau. Ce grand chef étoilé s’est vu attribué une note réduite dans un célèbre guide et s’est suicidé.

ratatouille pixar disney

Des décors réels ont servi d’inspiration pour le film, tel que la Tour d’Argent et Les Etablissements Julien Aurouze (un dératiseur).

Romain Duris a été envisagé pour prêter sa voix à Rémy mais il refusa à cause d’un tournage sur un autre film.

Vu la complexité de la fourrure des rats, Pixar ne pouvait pas en animer autant individuellement. Ce sont donc 30 000 poils “clés” qui servent de référence pour animer le reste de la fourrure. Rémy possède 1,15 millions de poils tendus que Colette a 115 000 cheveux.

ratatouille pixar disney

Plus de 270 plats ont été cuisinés et pris en photo pour aider les artistes à les reproduire sur ordinateur.

Ratatouille dispose de 190 costumes pour les différents personnages.

Skinner a son nom emprunté à un comportementaliste des rats : Burrhus Frederic Skinner.

Afin d’être crédible, la personnalité de Colette a été faite par des animatrices.

Notre critique de Ratatouille.

Quand Pixar base son histoire sur Paris et sa gastronomie, la France l’attend au tournant. Et quand le personnage est un rat, un sentiment de curiosité s’insinue en nous.C’est pourtant de cette manière que s’articule le scénario de Ratatouille. De faire un rat un chef cuisinier est une idée qui fonctionne très bien. Mais quand en plus le rat contrôle la gestuelle d’un cuisinier maladroit et sans talent, la recette devient ingénieuse. On ne s’ennuie pas une seconde dans ce film et les prises de vues alternent entre point de vue d’un rat et point de vue à taille humaine. Grâce à ce film, l’univers des cuisines gastronomiques s’ouvrent à nous et on découvre toute une machinerie bien huilée.

“Et dire que depuis tout ce temps j’étais dans les égouts de Paris” est la première remarque de Rémy quand il découvre où il est. Pixar ne nous déçoit absolument pas sur la modélisation des quartiers parisiens et des grands monuments tel que Notre-Dame de Paris ou la Tour Eiffel. Au premier coup d’oeil on reconnait le style de la capitale. On regrette cependant le choix des voitures qui sont certes des symboles de l’automobile française (2CV, DS…) mais qui sont très peu présentes dans les rues actuellement. Pourtant, cela permet d’offrir une vision romantique de Paris et les couleurs choisies correspondent à cette ambiance.

ratatouille pixar disney

Un rat dégoûte beaucoup de gens pourtant Pixar réussit à nous attacher à Rémy et Emile. On reconnait le style rongeur mais avec un style cartoon et une palette de couleurs qui rendent les personnages agréables à regarder. Les humains ont eux des traits exagérés mais qui passent très bien avec le reste du film.

Entre découverte, attachement, trahison et émotion, Ratatouille est un véritable chef d’oeuvre à déguster sans modération.